Actualités

Connexion


Mme Nadége BARRY, chargée de l'insertion professionnelle à l'ESAT l'Envol de Castelnau-le-lez, répond à nos questions dans un interview. L'objectif etant de faire connaitre les activités de cet ESAT, notamment en ce qui concerne leur dispositif de mise à disposition de personnel

Photo article lESAT lenvol    photo aticle ESAT Envol 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Pouvez-vous en quelques mots, présenter vos différentes activités ? 

Nous sommes un ESAT et une Entreprise Adaptée. Nous avons plusieurs activités en interne qui se présentent sous forme d'ateliers :

- Conditionnement avec machine à soudure haute fréquence (coques plastiques), conditionnement de bonbons,

- Blanchisserie : vêtements de travail, draps, éponges, nappes (entreprises, hôtels, maisons de retraite…),

- Cuisine : liaison froide, plateaux gourmands (repas froids de qualité supérieure livrés sur place , repas pour collectivités),

 

Nous avons également des activités à l’extérieur :

- Détachement en entreprise : mise à disposition ou prestation de services selon la demande des entreprises. Plusieurs secteurs et activités possibles : administratif (courriers, standard, accueil, numérisations…), production, conditionnement, préparation de commande, déménagement d’archives etc…

- Espaces verts : taille, tonte, débroussaillage, pose d’arrosage, nettoyage voierie

- Réparation des vélos électriques,

- Cuisine dans un self pour un établissement public

 

  • Que proposez-vous en termes de mise à disposition de personnel ? Concernant l’accompagnement individuel?

La mise à disposition est possible après étude de poste in situ. Une fois la personne sélectionnée et préparée, un accompagnement s’effectue en formant la personne. Une fois le poste maitrisé, un suivi régulier jalonné de bilans sont effectués en collaboration avec l’entreprise. Ceci dans l’objectif de faire évoluer la personne et de répondre au mieux aux besoins de l’entreprise.

Un accompagnement est aussi fait en collaboration avec les acteurs sociaux qui gravitent autour de la personne.

 

  • Combien de personnes bénéficient de la mise à disposition de façon annuelle?

6 personnes en mise à disposition et 26 personnes en prestation de service dans les entreprises.

 

  • Travaillez-vous principalement avec le secteur public ou privé ? Pourquoi ?

Nous travaillons essentiellement avec le secteur privé. Nous avons essayé de rentrer en contact avec le secteur public mais nous avons eu la même réponse que les demandeurs d’emploi : "contactez le service ressources humaines par mail".

 

  • Quelles peuvent être les difficultés auxquelles vous êtes confronté ? Comment les surmontez-vous ?

Les difficultés peuvent provenir d’une méconnaissance du handicap, d’une stigmatisation de l’handicap. Bien évidemment certaines personnes ne pourront pas tenir un poste demandé parce qu’il n'en a pas les capacités mais c’est la même chose pour une personne sans handicap. Il suffit d’intégrer la bonne personne à la bonne place.

Nous essayons de surmonter cette idée préconçue en dialoguant, en multipliant les interventions pendant les manifestations dédiées à cela. Une fois que nous sommes dans une entreprise, nous essayons de créer du lien entre la personne de l’ESAT ou EA et les personnes de l’entreprise.

Il peut arriver qu’il y ait un arrêt d’une personne pour diverses raisons. Cela peut être rapidement interprété alors qu’un changement, un échec, arrive pour chacun d’entre nous. Mais l’handicap peut être vu comme étant la cause alors que ce n’est pas forcément le cas.

 

  • Pouvez-vous nous citer quelques retours/exemples positifs sur vos pratiques ?

Nous avons accompagné des personnes qui ont été embauchées en CDI dans des entreprises.

Depuis 1998 : 43 personnes sont sorties de l’ESAT et EA de Castelnau.

Nous accompagnons des personnes éloignées de l’emploi mais qui ont des compétences. Il ne suffisait plus qu’à leur donner une chance de les remettre en œuvre. Pour beaucoup le travail leur à redonner confiance en eux.

Notre mission est d’accompagner des personnes vers plus d’autonomie, et vers une évolution. Nous avons accompagné des personnes qui sont rentrées jeunes dans nos services et qui ont évolué au fil du temps. Les étapes ont été progressives pour atteindre l’entreprise, l’appartement en autonomie, le permis de conduire. Tout ce qui fait que la personne a un parcours professionnel et de vie comme tout un chacun.

 

Interview réalisé le vendredi 19 octobre 2018