Actualités

Connexion


Voici une interview de Mme Nadége BARRY, chargée de l'insertion professionnelle à l'ESAT l'Envol de Castelnau-le-lez. Dans cet entretien, nous souhaitions mettre en avant les activités de cet ESAT et notamment leur dispositif de mise à disposition.

 

-Pouvez-vous en quelques mots, présenter vos différentes activités?  Nous sommes un ESAT et une Entreprise Adaptée. Nous avons plusieurs activités en interne (ateliers):

- conditionnement avec machine à soudure haute fréquence (coques plastiques), conditionnement de bonbons,

-blanchisserie : vêtements de travail, draps, éponges, nappes (entreprises, hôtels, maisons de retraite…),

-cuisine : liaison froide, plateaux gourmands (repas froids de qualité supérieure livrés sur place , repas pour collectivités),

Nous avons également des activités à l’extérieur :

-détachement en entreprise : mise à disposition ou prestation de services selon la demande des entreprises. Plusieurs secteurs et activités possibles : administratif (courriers, standard, accueil, numérisations…), production, conditionnement, préparation de commande, déménagement d’archives etc…

- espaces verts : taille, tonte, débroussaillage, pose d’arrosage, nettoyage voierie

- réparation des vélos électriques,

- cuisine dans un self pour un établissement public

-Que proposez-vous en termes de mise à disposition de personnel ? Concernant l’accompagnement individuel?

La mise à disposition est possible après étude de poste in situ. Une fois la personne sélectionnée et préparée, un accompagnement s’effectue en formant la personne. Une fois le poste maitrisé, un suivi régulier jalonné de bilans sont effectués en collaboration avec l’entreprise. Ceci dans l’objectif de faire évoluer la personne et de répondre au mieux aux besoins de l’entreprise.

Un accompagnement est aussi fait en collaboration avec les acteurs sociaux qui gravitent autour de la personne.

- Combien de personnes bénéficient de la mise à disposition de façon annuelle? 6 personnes en mise à disposition et 26 personnes en prestation de service dans les entreprises.

-Travaillez-vous principalement avec le secteur public ou privé ? Pourquoi ?

Nous travaillons essentiellement avec le secteur privé. Nous avons essayé de rentrer en contact avec le secteur public mais nous avons eu la même réponse que les demandeurs d’emploi : « contactez le service ressources humaines par mail. » Donc pas de réponses.

-Quelles peuvent être les difficultés auxquelles vous êtes confronté ? Comment les surmontez-vous ?

Les difficultés peuvent provenir d’une méconnaissance du handicap, d’une stigmatisation de l’handicap. Bien évidemment certaines personnes ne pourront pas tenir un poste demandé parce qu’il n'en a pas les capacités mais c’est la même chose pour une personne sans handicap. Il suffit d’intégrer la bonne personne à la bonne place.

Nous essayons de surmonter cette idée préconçue en dialoguant, en multipliant les interventions pendant les manifestations dédiées à cela. Une fois que nous sommes dans une entreprise, nous essayons de créer du lien entre la personne de l’ESAT ou EA et les personnes de l’entreprise.

Il peut arriver qu’il y ait un arrêt d’une personne pour diverses raisons. Cela peut être rapidement interprété alors qu’un changement, un échec, arrive pour chacun d’entre nous. Mais l’handicap peut être vu comme étant la cause alors que ce n’est pas forcément le cas.

-Pouvez-vous nous citer quelques retours/exemples positifs sur vos pratiques ?

Nous avons accompagné des personnes qui ont été embauchées en CDI dans des entreprises. Depuis 1998 : 43 personnes sont sorties de l’ESAT et EA de Castelnau.

Nous accompagnons des personnes éloignées de l’emploi mais qui ont des compétences. Il ne suffisait plus qu’à leur donner une chance de les remettre en œuvre. Pour beaucoup le travail leur a redonné confiance en eux.

Notre mission est d’accompagner des personnes vers plus d’autonomie, et vers une évolution. Nous avons accompagné des personnes qui sont rentrées jeunes dans nos services et qui ont évolué au fil du temps. Les étapes ont été progressives pour atteindre l’entreprise, l’appartement en autonomie, le permis de conduire. Tout ce qui fait que la personne a un parcours professionnel et de vie comme tout un chacun.

 

Interview réalisé le vendredi 19 octobre 2018

Le Mardi 6 novembre prochain, la Mission clause sociale 34 et le Collectif IAE 34 organisent un forum "Agir local et solidaire avec l'IAE. Cet évènement seiae34 logora destiné aux donneurs d'ordres des territoires du Grand Pic Saint Loup et du Coeur d'Hérault. Il leur permettra de rencontrer, en un seul et même lieu, toutes les structures d'insertion oeuvrant sur leur terrioire.

 

 

 

 

 

 

Si vous êtes intéressés, suivez le lien: pdfInvitation

 

Amélie MARCHAL, le 17 octobre 2018

Le Réseau des Collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire agit en faveur des collectivités locales engagées pour le développement de l'Economie Sociale et Solidaire.logo rtes

Il vient de publier un bilan sur les marchés réservés. Vous pouvez y retrouver leurs différents enjeux. Enfin, quelques témoignages intéressants montrent l'importance de favoriser cette pratique.

Pour voir l'étude, voici le lien : Etude marchés réservés

 

Amélie MARCHAL, le 27 septembre 2018

Le nouveau projet de loi PACTE (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) a pour ambition de permettre aux entreprises d'innover, de se développer et deAfficher l’image source créer des emplois.

Pour la RSE, cela signifie, inciter les parties prenantes tels que fournisseurs, actionnaires, clients à prendre en compte les enjeux sociaux et environnementaux de leur activité.  Un nouvel élan pour les services achats.

 Le journal "Les échos" a publié un article, le  19 août 2018. Voici le lien: Nouvel objet social de l'entreprise

 

Amélie MARCHAL, le 12 septembre 2018

Invité par la Région Occitanie, le 5 septembre, à l’inauguration du Lycée Fernand Léger, Lycée des métiers du Bâtiment, des travaux Publics et des Arts, le PLIE Haut Languedoc Et Vignobles a eu le grand plaisir de visiter les nouveaux locaux, et apprécier la nature des travaux effectués, le choix des matériaux, et de prendre conscience de la qualité des salles de cours et autres locaux, ainsi que des équipements de pointes en direction des élèves.

Pour lire la suite de l'article, c'est ici:pdfInauguration Lycée F.LEGER à Bédarieux

 

photo inauguation lyce  photo 2 inauguration lyce

 

Amélie MARCHAL, le 12 septembre 2018

 

 

 

 

 

 

En juillet 2018, le Ministère de l'Economie et des Finances, du Travail et celui de l'Action et des Comptes publics ont publié un nouveau guide sur les aspects sociaux de la commande publique.

La ccode des marchs publicsompétence des acheteurs publics dans la mise en place des clauses sociales s'est améliorée au fil du temps grâce aux échanges d'expériences et à la publication de nouveaux instruments tels que le sourcing apparut lors de l'ordonnance du 23 juillet 2015. Le développement du réseau des facilitateurs a également permis aux acheteurs d'être accompagnés sereinement dans la mise en place de leurs marchés clausés.

Ce guide récapitule tous les instruments existant en distinguant le socle commun de la clause sociale de ses particularités. Enfin, il donne des exemples de clauses pour permettre de guider les acteurs sur le nouveau cadre juridique.

Pour prendre connaissance du guide, suivez le lien: pdfGuide des aspects de la commande publique 

 

Amélie MARCHAL, le 09 août 2018

                                         

 

 

2018 06 22 19.36.47

Le GEIQ BTP Hérault a fêté ses 20 ans au Château de la Mogère, à Montpellier le 21 juin dernier. Il a réuni ses entreprises adhérentes et sympathisantes, ses salariés actuels et anciens, ainsi que ses partenaires, autour d’un évènement convivial et festif.

Cet outil mutualisé de recrutement et de formation, piloté par les entreprises a été créé en 1997 à l’initiative de M. Bernard CLICHE, à l’époque, jeune retraité des travaux publics, Maire de Thézan-les Béziers, Président de l’Association Insertion 34 avec le soutien de l’Etat et des collectivités locales. Engagé et entreprenant, il a su convaincre et entraîner une cinquantaine d’entreprises issues de la FRTP et de la FFB, qui ont accepté de participer à l’aventure et qui ont pu ainsi répondre à la fois à leurs obligations dans le cadre des clauses sociales sur les marchés publiques et par la même occasion, répondre à leurs besoins de personnels qualifiés.

Une trentaine d’entreprises adhérentes constituent le GEIQ, des majors mais également des PME et il est actuellement présidé par Gilbert COMOS, Directeur Général Délégué de Giraud Midi Pyrénées, une entreprise générale du bâtiment.

Cet évènement qui s’est déroulé en présence de Monsieur Richard LIGER, Directeur régional adjoint de la Direccte Occitanie, responsable de l’Unité Territoriale Hérault et de Mme Claudine VASSAS-MEJRI, Vice-Présidente du Département de l’Hérault, en charge de l’Insertion, a été l’occasion de mettre en lumière des anciens salariés ayant eu des parcours réussis avec le GEIQ, des entreprises engagées dans la démarche ainsi que les partenaires qui soutiennent le GEIQ dans l’accomplissement de sa mission. Ainsi a-t-on pu voir le témoignage poignant de Jérôme, embauché en GEIQ en 1997 dans le cadre d’un contrat de qualification, pendant lequel il a appris le métier d’étancheur et qui travaille encore aujourd’hui dans la même entreprise ; ou de celui de Bernard, qui a commencé par un CAP canalisateur au GEIQ et qui a poursuivi son parcours jusqu’à arriver en école d’ingénieurs actuellement .

 

Qu’est-ce qu’un GEIQ ?

Un GEIQ ou Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et le Qualification, est un collectif d’entreprises regroupées en association 1901, lesquelles, pour résoudre leur problème structurel de recrutement, parient sur le potentiel de personnes éloignées du marché du travail. Le GEIQ emb2018 06 22 15.45.57 Copieauche  les personnes en contrat en alternance, élabore un programme de formation adapté aux besoins de l’entreprise et à son projet et les met à disposition d’une ou plusieurs  entreprises adhérentes tout en assurant un accompagnement social et professionnel. L’objectif visé est qu’à l’issue de ce parcours, les personnes obtiennent leur qualification et soient embauchées durablement chez les entreprises adhérentes.

Le GEIQ BTP Hérault, du haut de ses 20 ans, a embauché plus de 800 personnes dans le cadre d’un parcours GEIQ, à raison d’une quarantaine d’embauches par an. En moyenne, 70% ont eu un emploi durable à la sortie et un grand nombre d’entre eux, évoluent toujours dans la profession actuellement.

 

Amélie MARCHAL d'après un article de Sarah SANCHEZ, directrice du GEIQ BTP 34, le 6 août 2018

Cconsolidation nationale 2017a y est, Alliance Villes Emploi (AVE), réseau national de 432 facilitateurs de clauses sociales, a publié, le 26 juin dernier, son observatoire de statistiques pour l'année 2017. Une fois de plus, les chiffres sont encourageant et prouvent l'efficacité du dispositif. L'intervention des facilitateurs a permis la réalisation de plus de 13 millions d'heures d'insertion bénéficiant à plus de 34 000 personnes. Ces données montrent une évolution record de 17% par rapport à l'année 2016. Dernier fait très important, deux ans après le premier contrat lié à la clause d'insertion, 79% des personnes ont un emploi.

 

Pour lire la publication d'AVE, Consolidation nationale des résultats de la clause sociale d'insertion et de Promotion de l'emploi, suivez le lien: https://www.ville-emploi.asso.fr/consolidation-nationale-resultats-clauses-sociales-2017/#more-51559

 

Amélie MARCHAL, le 08 aoît 2018