Actualités

Connexion


 

ARSL'Agence Régionale de la Santé Occitanie a intégré une clause sociale dans son marché de contrôle des eaux de baignade et de consommation.

Les entreprises attributaires se sont engagées à recruter des personnes en difficulté particulière d'accès à l'emploi.

 

 

 

Voyons ce qu'en disent quelques-uns des acteurs concernés.

M. FOURGS : le responsable achats marchés
En application du Code des marchés publics, nous avons depuis plusieurs années intégré les clauses sociales dans notre démarche achat. L’Agence Régionale de Santé étant placée sous la tutelle du Ministère des solidarités et de la Santé, favoriser l’intégration des personnes en difficulté sur notre territoire m’a semblé une évidence, le marché concernant l’ensemble de la population. 

M. GALMICHE : le facilitateur de l'Hérault
J'ai un rôle de médiation entre l'entreprise, qui a des exigences de recrutement (bac +2 gémo), et les services locaux de l'emploi, qui accompagnent des personnes relevant de l'insertion professionnelle. Après un travail très détaillé sur la fiche de poste, on a trouvé un compromis. Plusieurs candidats ont été proposés sur le poste de préleveur.  

Mme NEDJAR : l'entreprise 
La relation avec les facilitateurs est bonne. Tous les recrutements prévus ont eu lieu, bien que j'aurais souhaité avoir plus de choix, plus de candidatures. Les salariés en insertion sont motivés, mais certains peuvent avoir besoin de plus de temps d'adaptation. Dans ce cas, j'explique notre démarche d'insertion et je demande aux collaborateurs et aux clients d'être indulgents.

M. RENADNA : le salarié gardois
J'ai signé un contrat de plus de 3 mois et j'ai suivi une formation au siège de l'entreprise à Lyon sur la sécurité et les techniques de prélèvement. L'entreprise demande d'être tout de suite très autonome, mais ça se passe bien pour moi. 

Mme CHABERT : la structure d'insertion de Lozère
Notre association intermédiaire met à disposition du laboratoire départemental d'analyse une salariée tout au long de l'année. Même s'il s'agit d'une demi-journée par semaine seulement, cela complète d'autres missions. Cette clause sociale nous a aussi permis de travailler avec un nouveau client. 

 

Interviewx réalisé par Aude FAYE, le 29 juin 2017